Lost Persons Area
Angoulême Sélection Officielle : Polina

Du 26 au 29 janvier, Angoulême accueillera pour la 39ème fois le Festival International de la Bande-Dessinée. Rendez-vous incontournable de chaque début d’année pour les nombreux visiteurs qui peuvent rencontrer les auteurs, il décerne également un ensemble de prix (11 au total) afin de récompenser le meilleur de la BD sur l’année écoulée. Art Spiegelman, l’auteur du chef d’œuvre Maus et président du jury, et ses acolytes devront donc départager les 58 albums présélectionnés. Jusqu’au 29 janvier, nous vous proposons de découvrir quelques uns des albums concourant pour le titre de meilleur album de bande-dessinée de l’année.

Bastien Vivès fait partie de la nouvelle vague de la BD française. A 27 ans, il compte déjà quelques jolis ouvrages à son crédit, à commencer par Le Goût du Chlore, récompensé par le prix de la révélation en 2008 à Angoulême. Son dernier roman graphique, Polina, a pour décor le monde de la danse, classique et contemporaine. Il s’est inspiré de la danseuse étoile russe Polina Semionova pour créer son héroïne, la jeune Polina Oulinov, agée de 6 ans au début du récit. On la suit de ses premiers pas à l’école de danse où elle fera la connaissance de son mentor, le barbu professeur Bojinski, à sa vie d’adulte au gré d’ellipses temporelles et de rencontres qui vont influer sur le destin de Polina.

Comme d’habitude chez Bastien Vivès, le trait est minimaliste, fait d’ombres et de silhouettes toutes en contraste. Le monde de la danse classique se prête bien à l’exercice mais au final n’est qu’un prétexte par rapport au vrai intérêt de ce livre et des livres de Bastien Vivès en règle générale : les relations humaines. Ici, il s’attarde plus particulièrement à dépeindre la relation maître/élève, mélange de crainte, d’admiration et de respect. Un très beau roman graphique à ne pas réserver qu’aux amateurs/trices de danse.

Posté par Christophe - janvier 10, 2012

Catégories
Archives